récompense au premier concours 2018 de la FPJA

Retour sur les conférences Fearless Photographers

Connaissez-vous Fearless Photographers ? Il s’agit d’une communauté internationale de photographes de mariage dont la spécialité est le reportage. J’y adhère depuis quelques années. Et comme une vrai grande famille, nous nous réunissons chaque année pour nous rencontrer, partager, échanger au cours de conférences, et pour prendre une bonne dose d’inspiration avant la belle saison des mariages.

Fin mars, je me suis donc rendue à Split en Croatie pour notre réunion annuelle.

De plus en plus tournées vers le développement personnel, les conférences auxquelles j’ai assistées m’ont fait grandir… et penser à vous (mes clients mariés que je prendrai plaisir à photographier dans les semaines à venir, et les familles qui me sollicitent pour capturer leurs quotidiens).

Surtout, je ne résiste pas à l’envie de partager avec vous les découvertes et les idées que j’en ai tirées :

récompense au premier concours 2018 de la FPJA

Idée n°1 : Le reportage EST un genre créatif

J’ai longtemps pensé que le reportage me convenait mieux parce que je n’étais pas créative. J’ai découvert au contraire, en prenant de la hauteur sur ma pratique, que le reportage est l’expression de ma créativité. J’ai réalisé que mettre en scène, « stager » comme on pourrait le qualifier, n’est pas une fin en soi. Au final, laisser mes sujets vivre et bouger est une vrai démarche dans laquelle j’ai su exprimer ma créativité avec le temps. C’est une vrai découverte sur moi-même qui me donne des ailes pour aller plus loin. Si je transpose cette réflexion au travail que je mène sur le documentaire de famille, alors tout prend son sens. Mes planètes sont alignées et j’ai plein de nouvelles idées que j’aimerais développer avec vous ! (je vous en parle bientôt !)

récompense au concours de la FPJA Family Photojournalist association

Idée n°2 : Mon travail est UNIQUE

Depuis quelques temps déjà, je suis engagée sur le chemin de la pensée positive. J’essaie de ne pas me comparer aux autres photographes, mais plutôt à celle que j’étais avant pour réaliser mes progrès.

Des conférences Fearless, j’en ai tiré la conclusion que nos barrières et nos peurs ont une influence sur notre photographie. C’est en brisant nos propres chaines, en dépassant nos propres limites, en affrontant nos propres appréhensions que l’on peut infuser le vrai soi dans sa photographie. J’ai compris que c’est parce que mon travail est unique que je peux nouer des collaborations si riches avec mes sujets (mariés, familles).

récompense au concours de la FPJA Family Photojournalist association

Idée n°3 : Créons ENSEMBLE votre réservoir à souvenirs

Au cours des conférences Fearless, j’ai obtenu confirmation de l’importance de notre travail, en tant que photographes, dans la vie des familles. Et aussi, l’importance de documenter sa propre vie, sa propre famille. Et là, je pense à vous mes collègues photographes, souvent le cordonnier le plus mal chaussé !

Les gens autour de soi ne seront pas toujours là. Les photos, elles, sont là pour inscrire ce patrimoine émotionnel dans la mémoire. Elles disent tellement de choses, transmettent tellement de souvenirs et d’émotions ! Mieux, le documentaire de famille est un vrai réservoir à souvenirs que je vous propose de créer avec vous et pour vous !

Alors, vous commencez à le construire quand ce patrimoine pour vos enfants ?

Post a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.