Un mariage asiatique au Chalet des Iles Daumesnil

Le soleil se levait tout juste sur Villejuif ce matin gelé de Janvier. J’adore les mariages asiatiques ! Je vous avais déjà un peu parlé des coutumes lors de ce mariage l’année passée. Cette fois, en plus de la cérémonie du thé, le marié participe à la procession le matin avec la famille proche. Il dépose des cadeaux et les fameuses petites enveloppes rouges contenant l’argent de la chance. Puis il négocie la mariée aux demoiselles d’honneur, à grand renfort d’enveloppes rouges une fois de plus, mais aussi de défis comme chanter une chanson d’amour, devant les convives hilares. Une fois sa promise retrouvée, ils vont tous deux devant l’autel dressé dans le salon pour rendre hommage au Ciel, à la Terre et aux Ancêtres.

La mariée m’a raconté un peu son vécu du mariage. « La journée a été très intense et les conditions pas toujours faciles. Il faisait zéro degré et il pleuvait (et oui c’est possible !). Ce qui nous a frappé (et cela a été accentué en regardant les photos) c’est que tu était PARTOUT et en même temps tellement invisible aussi, sans jamais gêner les invités. Et je dois dire aussi d’une extrême patience ! J’ai été impressionnée par ta capacité à instaurer une communication non verbale à tout instant avec ton regard : à la mairie lorsque je t’ai demandé par le regard si je devais soulever mon voile. Lors de la cérémonie du thé, lors du cocktail pour des photos… un regard suffisait pour te parler ! »

Voilà qui me fait extrêmement plaisir ! Il est vrai que je suis tellement dans l’empathie ce jour là, particulièrement avec la mariée (parce que sans doute, en général, elle a plus besoin d’attention que lui ?), que parfois une réelle connexion se produit !

« La justesse des émotions que tu reussis a transmettre dans tes photos nous renvoie les émotions magiques que nous avons vecu le jour J : joie, amour, rires, larmes…
Je suis extremement touchée aussi par la diversité des émotions entre les invités que tu arrives a faire ressortir : non seulement entre nous deux, nous et nos proches mais aussi entre une mère et sa fille (ma cousine) … que de beaux moments d’amour tu fais partager et revivre ! »

A la livraison des images, j’ai pris l’habitude de demander aux mariés quelle photo il préférait de leur reportage :

« Il y a une photo qui nous fait beaucoup rire a chaque fois qu’on la regarde : c’est celle ou je me dirige le pas déterminé vers la mairie (à la limite de courir…) avec lui beaucoup plus calme à mes côtés. En regardant cette photo, on a l’impression de revoir le film de ce moment et puis elle a un cote décalé : une mariée ne devrait pas être pressée ? 🙂 »

Un mariage en rouge et blanc qui ne pouvait pas mieux inaugurer mon année 2017 ! Un grand merci à tous les deux pour votre confiance, pour la joie de vivre et le bonheur que vous m’avez communiqué ce jour là. J’en suis profondément touchée.

Vous voulez le partager ?

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Laissez-moi un commentaire !

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.